Imprimer

Formats de livraison

Modèle de données

En novembre 2015, la Banque nationale suisse (BNS) a introduit un nouveau modèle de données, dit technique, pour ses enquêtes statistiques. Ce modèle permet de structurer les informations recueillies selon les règles de l’art. Il améliore l’accès aux données, tant pour les utilisateurs internes qu’externes, et fait apparaître des effets de synergie lors du traitement.

Jusqu’à ce que toutes les enquêtes soient adaptées au nouveau format, à la fois l’ancien modèle («modèle basé sur les coordonnées») et le nouveau modèle («modèle technique») sont utilisés. Toutefois, il n’est pas possible de choisir entre les deux: les relevés doivent être transmis dans le format indiqué pour chaque enquête. Lors de l’adaptation d’une enquête au modèle technique, les établissements tenus de fournir des données sont informés en temps utile et par écrit.

Modèle basé sur les coordonnées

Le modèle de données basé sur les coordonnées se fonde sur les formules, les lignes et les colonnes. Les clés qui y sont utilisées reflètent la position d’une valeur dans une formule spécifique.

Exemple: le poste du bilan mensuel détaillé se trouvant sous Actifs, Liquidités, Suisse, Francs suisses est défini par la clé M011(Z01,K01). Car il se trouve dans la formule M011, à l’intersection de la ligne (en allemand: Zeile) 01, et de la colonne (en allemand: Kolonne) 01. Au format XML, les axes sont désignés par <x/> et <y/>.

Les formats de livraison Excel et XML sont définis de manière à pouvoir exploiter ces clés.

Modèle technique

Le modèle de données technique représente le contenu d’une enquête par une structure hiérarchique. Il définit les éléments structurels par des codes assemblés en une clé.

Exemple: le poste du bilan se trouvant sous Actifs, Liquidités, Suisse, Francs suisses est identifié grâce à la clé BIL.AKT.FMI{I,CHF}. Les différentes parties de la clé découlent de la désignation allemande des postes: BIL = bilan (Bilanz), AKT = actifs (Aktiven), FMI = liquidités (Flüssige Mittel), I = Suisse (Inland), CHF = francs suisses.

Les formats de livraison Excel et XML compatibles avec les clés techniques se distinguent des formats des enquêtes au modèle basé sur les coordonnées.

Liste des enquêtes au modèle basé sur les coordonnées
Liste des enquêtes au modèle technique

Formats de livraison Excel

La BNS met des formules Excel à la disposition des établissements appelés à fournir des données. La conception et l’utilisation de ces formules se distinguent selon que l’enquête est au modèle basé sur les coordonnées ou au modèle technique.

Enquêtes Excel au modèle basé sur les coordonnées

Pour de nombreuses enquêtes, la BNS met des formules Excel (XLS 2003 ou XLSX 2010) à disposition des établissements tenus de renseigner. Ces derniers peuvent y saisir leurs données et remettre les fichiers Excel ainsi complétés à la BNS pour traitement ultérieur.

Les fichiers Excel comprennent généralement un bon de livraison, une ou plusieurs formules BNS (une formule par feuille de calcul) et, éventuellement, d’autres feuilles de calcul contenant des informations ou des examens de la cohérence. Ils ne contiennent aucune macro.

Les feuilles de calcul contenant les formules sont protégées, si bien qu’il est seulement possible de remplir les champs où la saisie de données est prévue. Les cellules contenant un calcul, par exemple un total, ne peuvent donc pas être modifiées. Les feuilles de calcul peuvent également contenir des examens de la cohérence, qui affichent des messages d’erreur ou des avertissements en cas de non-respect des règles. Les erreurs et les avertissements de toutes les feuilles de calcul figurent aussi sur le bon de livraison.

Il convient d’observer ce qui suit:

  • Les fichiers Excel doivent toujours être transmis dans leur intégralité.
  • La structure et la mise en page des formules Excel ne doivent pas être modifiées. Les postes doivent respecter les coordonnées Excel d’origine. Il ne faut donc ni insérer ni supprimer des lignes ou des colonnes.
  • La désignation des onglets des feuilles de calcul ne doit pas être modifiée.
  • La protection de la feuille peut être supprimée.
  • Les cellules contenant des fonctions ou des références qui renvoient à des sources de données externes peuvent poser problème lors du traitement des données. La BNS déconseille donc de recourir à ces procédés lors de l’établissement du relevé.
  • En revanche, il est possible d’insérer des feuilles de calcul supplémentaires pour effectuer des calculs intermédiaires. Cette action est sans incidence sur le traitement des données.
  • Il est recommandé de ne pas désactiver les examens de la cohérence dans les formules. Si la BNS constate des erreurs, elle peut exiger que l’établissement ayant envoyé le relevé le corrige.
  • Lors du traitement des données, la BNS refusera tout relevé contenant des modifications non autorisées ou des erreurs dues à des formules ou à des références.

Enquêtes Excel au modèle technique

Pour les enquêtes au modèle technique, la BNS met des formules Excel au format XLSX à disposition des établissements tenus de fournir des données. Ces derniers doivent donc disposer de la version 2007 de MS Office ou d’une version plus récente pour pouvoir les utiliser.

Les numéros de ligne et les désignations (alphanumériques) de colonne affichés dans les formules correspondent aux coordonnées Excel. Ils servent uniquement à simplifier la communication avec la BNS en cas de question. Il faut cependant noter que ces coordonnées ne sont pas attribuées d’une manière fixe aux données et qu’elles peuvent changer lorsque la formule Excel est modifiée.

Pour des raisons techniques, les formules XLSX ne disposent plus de formules de calcul. A la place, les examens de la cohérence sont intégrés sous forme de règles de cohérence en dehors de la zone de saisie. De plus, toutes les règles de cohérence sont regroupées sur une feuille de calcul distincte, où figurent aussi d’autres informations utiles.

Les formules XLSX disposent d’un schéma XML qui contient les clés techniques. Lors du traitement du fichier, la BNS utilise le schéma XML enregistré. C’est pourquoi le schéma XML correspondant doit être enregistré dans tout fichier XLSX livré à la BNS. Les documents suivants décrivent ce qu’il faut observer lors de l’utilisation des enquêtes au format XLSX.

Livraisons présentant des lacunes/livraisons complémentaires
Informations concernant les documents d’enquête au modèle technique
Utilisation des règles de cohérence

Formats de livraison XML

Enquêtes XML au modèle basé sur les coordonnées

Pour les enquêtes au modèle basé sur les coordonnées, la BNS met une définition XML (DTD) à disposition des établissements tenus de fournir des données. Cette définition décrit de quelle manière les données statistiques doivent être traitées avec XML et fournies à la BNS. Elle peut être utilisée pour toutes les enquêtes au modèle basé sur les coordonnées. Cette solution est pertinente lorsque les établissements tenus de fournir des données traitent ces dernières à l’aide de moyens informatiques.

Le fichier XML peut contenir des relevés de différentes enquêtes si la date de référence est la même. Pour chaque formule d’enquête, le fichier XML contient un rapport. Celui-ci comporte le numéro de version de la formule.

Enquêtes XML au modèle technique

Le modèle technique a pour conséquence que chaque enquête dispose de son propre schéma XML. La BNS met ces schémas à disposition avec les autres documents d’enquête.

Le schéma XML contient les clés techniques et leurs descriptions. Les clés sont les mêmes dans toutes les langues alors que leur description varie selon les langues pour des raisons de compréhension.

Pour une date de référence donnée, un fichier XML ne peut contenir le relevé que d’une seule enquête. Le contenu du relevé est défini par le schéma XML, qui comporte le numéro de version.

Les schémas XML sont également enregistrés dans les formules d’enquête Excel correspondantes. La fonction d’importation XML dans Excel permet d’afficher simplement les relevés XML. Cela peut être utile pour présenter le contenu d’un fichier XML sous forme de tableau et pour le valider. Les documents suivants donnent des informations supplémentaires au sujet des enquêtes XML.

Informations relatives au format XML pour les enquêtes au modèle basé sur les coordonnées
Informations concernant les documents d’enquête au modèle technique
Utilisation des règles de cohérence