Les étapes de la conception

  • Coupure, format et couleurs

    Plusieurs décisions fondamentales ont présidé à la conception de la neuvième série de billets dans les années 2000. Il a été décidé de garder les mêmes coupures que celles de la huitième série, puisqu’elles avaient fait leurs preuves. La neuvième série comprend donc elle aussi des billets de 10, 20, 50, 100, 200 et 1000 francs.

    Toutefois, leur format diffère. La largeur des billets est désormais de 70 mm au lieu de 74 mm. En outre, il a été convenu de réduire l’écart de longueur d’une coupure à l’autre. La différence entre une valeur donnée et la valeur suivante est désormais de 7 mm au lieu de 11 mm. Les grosses coupures de la nouvelle série sont en particulier nettement moins longues que celles de la précédente. De ce fait, on peut ranger les billets plus soigneusement dans le portefeuille.

    Les couleurs des différents billets restent les mêmes. L’expérience a montré que la continuité sur le plan des couleurs s’avère très précieuse pour les usagers.

  • Choix des éléments de sécurité

    Lors de la conception d’une série de billets de banque, une attention particulière est portée au choix des éléments de sécurité. Pour la neuvième série, la BNS a développé avec ses partenaires des éléments d’avant garde: par exemple, le substrat, le globe, la bande de sécurité, la croix et le triangle. Se fondant sur des technologies modernes et des processus novateurs, ces éléments de sécurité rendent les billets de la neuvième série extrêmement difficiles à falsifier.

  • Sélection de l’artiste graphiste

    Début 2005, la Banque nationale a lancé un concours d’idées et invité douze graphistes à présenter des projets en vue de la réalisation de la neuvième série de billets. Il s’agissait pour les participants d’élaborer, sous certaines contraintes techniques, des projets en vue de la conception artistique de la nouvelle série de billets. Les travaux ont été évalués et récompensés par un jury, puis présentés au public fin novembre 2005.

    En février 2007, la Banque nationale suisse a fait savoir que les travaux préparatoires en vue de l’émission de la nouvelle série seraient poursuivis avec la graphiste Manuela Pfrunder, qui avait obtenu le deuxième prix lors du concours d’idées. Les trois lauréats du concours avaient en effet été invités à développer les travaux qu’ils avaient présentés. Dans ce cadre, il s’est avéré que les projets de Manuela Pfrunder se prêtaient particulièrement bien à la réalisation.

    L'artiste graphiste Manuela Pfrunder
    L'artiste graphiste Manuela Pfrunder