Imprimer

Le numéraire a-t-il un avenir?

Assemblée Générale de l'Association des Alumni HEC, Lausanne, 08.05.2014

  • Texte intégral
    (685 KB)

Approvisionner l'économie en numéraire compte parmi les tâches traditionnelles de la Banque nationale suisse (BNS). Depuis la création de cette dernière, les billets de banque constituent l'élément le plus visible qui lie la population à la BNS. En tant qu'objets utilisés au quotidien, mais aussi sur le plan symbolique, ils incarnent la qualité, la sécurité et la stabilité de la Banque nationale et de la Suisse, notamment à l'étranger. Par conséquent, il importe que la BNS s'acquitte avec le plus grand soin de sa tâche relative à l'approvisionnement en numéraire. Les billets de banque jouent un rôle non négligeable dans la confiance que la population accorde à notre institution et aux décisions de cette dernière. Cette confiance est une condition primordiale pour que la BNS puisse accomplir son mandat dans le domaine de la politique monétaire, qui consiste à garantir la stabilité des prix.

Du fait de l'évolution technologique de l'après-guerre, l'importance du numéraire mesurée à la performance économique a diminué. La demande de numéraire s'est cependant stabilisée au début des années 1990, et elle a même progressé clairement depuis 2008, dans le sillage de la crise financière. L'avancée technologique des 25 dernières années - et en particulier Internet - n'a donc pas influé sensiblement sur la demande de billets. Le numéraire continue à être apprécié par la population tant pour sa fonction de réserve de valeur que comme moyen de paiement. Il est visible et tangible, ce qui le rend d'autant plus précieux dans les périodes d'incertitude concernant la stabilité des banques. En outre, les taux d'intérêt sont bas depuis quelque temps, de sorte que les coûts liés à la détention d'espèces sont faibles. Mais le numéraire continue également à garder son importance comme moyen de paiement, et ce pour deux raisons: il constitue un moyen de paiement largement accepté et est d'une utilisation extrêmement fiable.

Néanmoins, sur le plan technologique, le développement de nouvelles formes de paiement électronique et de nouvelles monnaies numériques va continuellement de l'avant. En outre, la part de la population qui a grandi sans carte bancaire ni internet ou téléphone portable se réduit de plus en plus. La Suisse est-elle dès lors en passe de devenir une société sans numéraire? Il est improbable que le numéraire soit supplanté, même si son importance pourrait s'amenuiser au fil du temps. Ses avantages spécifiques permettent au contraire de supposer qu'à l'avenir aussi, il continuera à remplir les fonctions de réserve de valeur et de moyen de paiement. Grâce à des processus de production et de tri souples et clairement définis, la BNS veille à ce que le numéraire continue de répondre à tout moment aux exigences du public.