Imprimer

Crise des marchés financiers: Quel rôle pour les banques centrales ?

Forum Suisse de Politique internationale, Genève, 23.05.2008

  • Texte intégral
    (165 KB)

La réaction appropriée à adopter face aux turbulences qui sont intervenues sur les marchés financiers au cours des derniers mois a beaucoup préoccupé – et occupé – les banques centrales. Parfois spectaculaire, voire innovante, l’action des banques centrales visait à améliorer le fonctionnement des marchés et à préserver la stabilité du système financier.

Les événements ont aussi montré que la politique de préservation de la stabilité financière interfère avec la politique monétaire. En raison de cette imbrication les autorités monétaires doivent agir avec prudence et veiller à ce que leurs interventions au titre de la stabilité financière ne compromettent pas – ou le moins possible – leurs objectifs en matière de stabilité des prix. Alors que les conditions du marché monétaire se détérioraient ces neuf derniers mois, la Banque nationale a empêché une montée du taux d’intérêt, ce qui a évité une dégradation des conditions du crédit en Suisse.

La préservation à long terme de la stabilité financière ne peut reposer que sur une action efficace des autorités de surveillance bancaire. Les banques centrales ont toutefois un rôle à jouer en cas d’urgence en vue d’améliorer le fonctionnement des marchés. Une fois la crise passée, un renforcement de la réglementation bancaire est indispensable afin de forcer les banques à adopter des comportements plus prudents.