Imprimer

Conjoncture actuelle et politique monétaire

1er colloque bâlois de la BNS sur l'économie, Bâle, 05.05.2006

  • Texte intégral en allemand: "Aktuelle Konjunkturlage und Geldpolitik"
    PDF (33 KB)

En 2005, la conjoncture suisse s'est animée sensiblement. Cette amélioration a découlé des exportations, mais également de la construction et de la consommation. Cependant, les entreprises ont fait preuve de retenue en ce qui concerne les investissements et les embauches. La reprise n'était donc pas complète et, partant, les risques d'inflation restaient faibles.

Depuis fin 2005, les nouvelles positives se sont multipliées à l'étranger comme en Suisse. La conjoncture est restée dynamique aux Etats-Unis et en Asie, et la reprise se confirme en Europe. En Suisse, l'essor économique, qui s'inscrit dans un contexte international favorable, a gagné en assise. Du côté des investissements, la situation semble nettement meilleure aujourd'hui qu'elle ne l'était l'année dernière. Cette constatation s'applique aussi à la Suisse du Nord-Ouest. De nombreuses entreprises domiciliées dans cette région ont indiqué vouloir réaliser les plans d'investissement qui avaient été longtemps gardés en réserve.

Pour 2006, la Banque nationale suisse table sur une augmentation du PIB de plus de 2%. La reprise économique ne représente aucun danger, du moins à court terme, pour la stabilité des prix. A plus long terme toutefois, le bas niveau des taux d'intérêt n'est pas compatible avec la stabilité des prix. Si l'économie continue à évoluer conformément à ce qui est attendu, la Banque nationale continuera à adapter graduellement le cours de sa politique monétaire.