Réseau pour le verdissement du système financier

Réponse internationale aux risques climatiques et environnementaux

Lancé lors du "One Planet Summit" organisé à Paris en décembre 2017, le Réseau des banques centrales et des superviseurs pour le verdissement du système financier (Central Banks and Supervisors Network for Greening the Financial System, NGFS) s'engage à améliorer la compréhension et la gestion des risques financiers liés au changement climatique.

Les activités du réseau s'inscrivent dans un certain nombre de programmes de travail. Ces derniers portent aussi bien sur les facteurs macroéconomiques que sur les canaux microéconomiques à travers lesquels le changement climatique peut affecter l'économie réelle et la stabilité financière. Le réseau a également pour vocation de partager, sur une base volontaire, les meilleures pratiques en vue de protéger les consommateurs et de guider les gestionnaires aspirant à une allocation durable de leurs actifs.

Participation de la BNS

S'appuyant sur une longue tradition en matière de coopération internationale, la Banque nationale suisse (BNS) a intégré le NGFS en avril 2019. Elle entend ainsi participer au dialogue et à l'échange de savoirs afin de mieux comprendre et anticiper l'impact potentiel des risques climatiques, tant au niveau macroéconomique que pour la stabilité financière. La BNS et l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) sont toutes deux représentées au sein de l'assemblée plénière du réseau.