Imprimer

Nous devons dynamiser notre croissance

Swiss Economic Forum, Thoune, 27.05.2005

  • Texte intégral en allemand: "Wir müssen mehr wachsen"
    PDF (562 KB)

En matière de croissance économique, la Suisse est à la traîne, par rapport à d'autres pays industrialisés, depuis le milieu des années septante déjà. Pour ce qui est du produit intérieur brut par habitant, elle a rétrogradé, passant dans cette période de la position de tête à la moyenne des pays de l'OCDE. La croissance économique est toutefois indispensable pour la pérennité de nos assurances sociales. Compte tenu de l'évolution démographique, la proportion de retraités par rapport aux personnes actives occupées doublera d'ici trente ans. De lourdes charges pèseront sur la future génération d'actifs. Une croissance économique plus forte allégerait sensiblement le fardeau.

La faiblesse de la croissance en Suisse est due essentiellement au manque de concurrence sur le marché intérieur. Les remèdes pour dynamiser la croissance sont bien connus et ont fait leurs preuves dans de nombreux pays. Malheureusement, la Suisse n'a toujours pas saisi l'importance de l'enjeu et ne manifeste pas la volonté politique nécessaire à la mise en œuvre de ces remèdes. Pour obtenir une meilleure croissance économique, nous devons ouvrir notre marché intérieur à la concurrence, veiller à ce que la Suisse reste un lieu d'implantation attrayant et renforcer notre capital humain. Les réformes indispensables exigeront des sacrifices à court terme sous forme d'un abandon de protections et de privilèges, sacrifices qui seront demandés à de larges couches de la population. Les bénéfices que la collectivité tirera à long terme seront cependant bien supérieurs à ces sacrifices temporaires.