NWG Milestones

31 octobre 2018

Le groupe de travail national sur les taux d’intérêt de référence (NWG) recommande d’utiliser dans la mesure du possible le SARON composé comme taux à terme de substitution. Selon le NWG, il ne serait guère possible de proposer un taux à terme solide basé sur des produits dérivés adossés au SARON.

Par ailleurs, le NWG publie une check-list en vue d’aider les opérateurs sur les marchés à se préparer sur le plan opérationnel au remplacement du Libor et examine une proposition concernant un modèle de clause subsidiaire pour les prêts à la clientèle privée basés sur le Libor.

4 juin 2018

Le NWG publie des recommandations concernant les spécifications des contrats à terme (futures) sur SARON.

19 décembre 2017

Le TOIS fixing est suspendu.

5 octobre 2017

Le NWG recommande le SARON comme solution de substitution au Libor pour le franc. Il constitue, en son sein, deux sous-groupes, dont l'un se penche sur le remplacement du Libor sur les marchés des crédits et des dépôts (ToR Sub-NWG L&D), et l'autre, sur les marchés des capitaux et des produits dérivés (ToR Sub-NWG D&C).

15 novembre 2016

L'administrateur du TOIS fixing, ACI Suisse, annonce la fin du TOIS fixing à compter de décembre 2017.

13 janvier 2016

Le NWG décide de concentrer ses efforts sur le SARON, plutôt que sur le TOIS fixing. Entre 2013 et 2016, de nombreux efforts ont été déployés pour réformer le TOIS fixing (résumé de ces efforts). Toutefois, il est devenu manifeste que ces efforts ne suffiraient pas à rendre ce taux de référence viable à long terme.

11 juin 2013

Le NWG est créé pour réformer le TOIS fixing. La présidence est exercée conjointement par un représentant du secteur privé et par un représentant de la BNS.