Imprimer

Enseignements tirés des turbulences sur les marchés financiers

Cérémonie de remise des prix de Jefferies, Zurich, 27.08.2008

  • Texte intégral en allemand: "Lehren aus den Finanzmarktturbulenzen"
    PDF (77 KB)

La crise financière que nous traversons actuellement pourrait être la plus complexe depuis les années 30. Jamais la coopération à l'échelle internationale n'a été d'une ampleur comparable à celle qui est déployée aujourd'hui pour surmonter cette crise. A cet égard, le Forum sur la stabilité financière (FSF), qui a été fondé en 1998 et auquel la Suisse participe depuis 2007, joue un rôle important. En avril 2008, soit six mois après le déclenchement de la crise, le FSF a publié plusieurs recommandations en vue de renforcer la capacité de résistance du système financier international.

La coopération à l'échelle internationale présente notamment trois avantages:  En premier lieu, elle facilite l'identification plus ciblée de solutions. Elle permet en outre d'accorder beaucoup d'attention au respect d'une base commune (level playing field) lors de la fixation de mesures de régulation. Enfin, elle exerce une pression considérable au niveau de la mise en œuvre des recommandations identifiées.

La crise actuelle a montré que le système bancaire suisse reste vulnérable en cas de chocs importants. Dans le cadre de son mandat légal consistant à contribuer à la stabilité financière, la Banque nationale observe très attentivement l'évolution depuis le déclenchement de la crise. Les enseignements qu'elle a tirés de cette crise coïncident avec les recommandations données par le FSF. La Banque nationale considère comme primordiales les mesures permettant de renforcer durablement la capacité de résistance de notre système financier en prévision de crises pouvant survenir à l'avenir sur les marchés financiers.