Imprimer

Mondialisation et évolutions actuelles sur les marchés financiers

Schweizerisches Institut für Auslandforschung, Zurich, 13.03.2008

  • Texte intégral en allemand: "Globalisierung und aktuelle Entwicklungen an den Finanzmärkten"
    PDF (121 KB)

En soi, la globalisation n'a rien de nouveau et pourtant, le monde a profondément changé ces vingt dernières années. Son évolution est également perceptible sur les marchés financiers. Depuis août 2007, un événement local tel que la correction marquée par le marché de l'immobilier résidentiel aux Etats-Unis s'est rapidement développé et a pris une portée mondiale. En ce moment, nous traversons sans doute la première grande et véritable crise de la mondialisation financière.

Plus la crise sera longue, plus il sera difficile, mais essentiel, de ne pas perdre de vue les avantages qu'apporte la mondialisation financière et de faire en sorte de maintenir ceux-ci sur le long terme. Les règles dans ce domaine doivent et devront encore être adaptées: améliorer encore l'actuel système de réglementation et de surveillance, continuer à affiner et renforcer la réglementation en matière de liquidité et de fonds propres, et l'ajuster aux dernières évolutions sur les marchés financiers. Il se peut cependant que le fait d'affiner la réglementation ne suffise pas. Il faut en effet également augmenter le nombre d'«amortisseurs», c'est-à-dire, en bref, que les banques actives à l'échelle internationale doivent disposer de davantage de fonds propres. En même temps, une plus grande marge de sécurité en termes de liquidités est nécessaire. Enfin, les autorités doivent vérifier si des indicateurs plus simples et plus robustes ne pourraient pas compléter les actuelles directives – fort complexes –, par exemple des limites de concentration plus efficaces et une limite supérieure pour le degré d'endettement.