Imprimer

Prix de l'immobilier: baisse aux Etats-Unis, hausse en Suisse et importance pour la politique monétaire de la BNS

Hochschule für Technik und Wirtschaft, Chur, 18.12.2007

  • Texte intégral en allemand: "Fallende Immobilienpreise in den USA, steigende Immobilienpreise in der Schweiz und deren Bedeutung für die Geldpolitik der SNB"
    PDF (485 KB)

L'évolution sur le marché de l'immobilier revêt une grande importance pour la politique monétaire. En effet, les marchés de l'immobilier peuvent influencer aussi bien l'inflation et la conjoncture que la stabilité du système financier. Les bulles spéculatives peuvent conduire à une très mauvaise allocation du capital et entraîner de longs et laborieux processus d'adaptation. La BNS suit donc avec attention les évolutions sur les marchés de l'immobilier en Suisse et à l'étranger.

Les développements négatifs sur le marché américain de l'immobilier, notamment des années 2004 à 2006, continuent à peser sur les perspectives économiques. Du fait de la taille des Etats-Unis et de l'internationalité des placements sur le marché hypothécaire aux Etats-Unis, ils ont également eu de grandes conséquences sur les marchés financiers internationaux et l'évolution économique globale.

Depuis quelques années, la Suisse connaît elle aussi un boom en matière de construction: les prix de l'immobilier augmentent de façon relativement forte dans diverses régions et dans certains segments de marché biens définis. Cependant, si l'on compare les marchés américain et suisse de l'immobilier, on remarque qu'ils se distinguent l'un de l'autre par plusieurs points essentiels. Il règne en Suisse une discipline plus sévère quant au respect des conditions de crédit, et l'évolution des prix s'est faite à un rythme nettement plus modéré. Rien n'indique non plus, du moins jusqu'à présent, de renforcement de la tendance spéculative sur le marché de l'immobilier suisse. En ce moment, il n'existe apparemment en Suisse ni bulle spéculative ni problème général lié aux hypothèques.

Certes, concernant l'octroi de crédits en Suisse, les banques ont largement tiré les leçons de la crise des années nonante. Au vu des pertes enregistrées sur le marché américain de l'immobilier, l'importance que revêt dans ce domaine une évaluation des risques méticuleuse ne sera jamais suffisamment soulignée – même lorsqu'il s'agit d'hypothèques en Suisse.