Imprimer

Stratégie de politique monétaire: expériences récentes en Suisse

Séminaire de théorie et politique monétaires, Université de Fribourg, 28.11.2007

  • Texte intégral
    (161 KB)

Une des constantes de l’histoire de la Banque nationale est l’application de règles de conduite monétaire claires, ce qu’on nomme aujourd'hui «stratégie». La stratégie de politique monétaire de la BNS est constituée de trois éléments: une définition de la stabilité des prix, une prévision d'inflation et une marge de fluctuation assignée à un taux d'intérêt de court terme.

Bien que l'expérience faite depuis son introduction en 2000 – en termes de stabilité des prix et de l'évolution conjoncturelle – ait prouvé le bien-fondé de cette stratégie, quelques débats, au sein du monde académique comme parmi les banquiers centraux, mettent au défi certains aspects de la stratégie de la Banque nationale. Les choix délibérés, concernant la conditionnalité de la prévision d'inflation à un taux Libor fixe, le choix du taux d'intérêt de référence, la place des agrégats monétaires et du taux de change dans les modèles de la Banque nationale et l'absence de publication des procès-verbaux de la Direction générale, permettent, cependant, de renforcer la légitimité de la stratégie de la Banque nationale.