Imprimer

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles – Transparence et communication dans le domaine de la politique monétaire

Rencontre annuelle de l'European Business Press, Zurich, 16.06.2006

  • Texte intégral en anglais: "No news, good news – Transparency and communication in monetary policy"
    PDF (98 KB)

La Banque nationale suisse a mis à profit l'introduction, en 2000, de sa nouvelle stratégie de politique monétaire pour renforcer sa transparence. Si elle a opté pour une communication plus ouverte, c'est qu'elle est convaincue que la politique monétaire est plus efficace et moins déstabilisante lorsqu'elle peut être prévue. Pour que la politique monétaire soit plus aisément prévisible, il ne suffit toutefois pas d'assurer une communication systématique des objectifs de politique monétaire et des prévisions d'inflation; les banques centrales doivent également veiller à ce que leurs déclarations conservent toute leur crédibilité, c'est-à-dire à ce que leurs actes soient conformes à leurs paroles. Une presse à l'esprit critique peut, en vérifiant s'il y a adéquation entre le cap donné à la politique monétaire et les objectifs fixés, aider les banques centrales à conserver leur crédibilité.