Imprimer

Les ventes d’or de la BNS – Leçons et expériences

Institute for International Economics, Washington D. C., 05.05.2005

  • Texte intégral en anglais: "SNB Gold Sales – Lessons and Experiences"
    PDF (158 KB)

A la fin mars 2005, la BNS a terminé son programme de vente de 1300 tonnes d’or. Auparavant, la position relative de la Suisse en matière de détention d’or était extrême au sein des pays du G10. En outre, la BNS disposait d’un capital excédentaire qui n’était plus nécessaire pour la conduite de la politique monétaire. Néanmoins, ce n’est qu’en mai 2000 que les dernières reliques de l’étalon-or furent supprimées des textes légaux et que la BNS put commencer à vendre de l’or. Elle adopta une stratégie de vente transparente qui, à l’intérieur des contraintes fixées par l’Accord de Washington, cherchait à maximiser les revenus en francs suisses des ventes. Deux leçons peuvent être tirées de l’expérience helvétique. Premièrement, la décision de vendre devrait être séparée de celle ayant trait à l’utilisation des revenus des ventes d’or. Deuxièmement, il est préférable de conduire les ventes officielles de métal jaune dans un contexte clair et transparent.