Imprimer

La reprise économique dans l'UE: pourquoi est-elle si lente?

The Brussels Economic Forum, Charlemagne, 21.04.2005

  • Texte intégral en anglais: "The EU economic recovery: why is it so slow?"
    PDF (145 KB)

Depuis les années quatre-vingt, la croissance du PIB réel a été plus forte aux Etats-Unis que dans l'UE. L'écart est dû non seulement à des facteurs cycliques et à des événements particuliers, tels que la réunification allemande, mais aussi à des éléments structurels. Jusqu'en 1995, il peut être expliqué par des problèmes de mesure et par une croissance plus vive du facteur travail aux Etats-Unis. Par la suite, le facteur travail a cependant augmenté à peu près autant dans l'UE qu'aux Etats-Unis. Cette évolution – en ligne avec la stratégie de Lisbonne - revêt une grande importance pour le financement des systèmes de sécurité sociale. La croissance plus forte du facteur travail a eu des répercussions sur la productivité, un domaine où les Etats-Unis sont champions. Pour l'UE, le défi consiste à compenser ce ralentissement de la productivité, tout en poursuivant la libéralisation du marché du travail. Il faut pour cela mettre en oeuvre des mesures de formation et de perfectionnement. Il faut aussi libéraliser d'autres marchés de facteurs et de produits pour que le potentiel de productivité des nouvelles technologies puisse être mis à profit.