Imprimer

La relation entre le franc suisse et l’euro

«Europa Institut» de l’Université de Zurich, Zurich, le 23 juin 2004, 23.06.2004

  • Texte intégral en allemand: "Das Verhältnis des Schweizer Frankens zum Euro"
    PDF (240 KB)

Du fait de l'introduction de l'euro, une nouvelle ère a commencé sur le plan de la politique économique pour les pays membres de l'Union monétaire européenne. Ces pays en tirent nombre d'avantages, mais aussi quelques inconvénients. Le principal inconvénient réside dans l'impossibilité d'adapter la politique monétaire aux besoins de chaque pays.

L'introduction de l'euro a eu des effets tout à fait positifs sur la Suisse. Des relations de change nettement plus stables qu'auparavant prévalent maintenant en Europe, ce qui constitue un grand avantage pour la Suisse, un pays dont l'économie est très ouverte. D'autre part, l'autonomie du franc n'a pas été menacée. En Suisse, la monnaie européenne n'a pas supplanté le franc en tant que moyen de paiement ni pu s'établir comme monnaie parallèle.

L'introduction de l'euro n'a pas restreint la possibilité de la BNS de mener une politique monétaire autonome. Pour la Banque nationale, il n’y a aucune raison de rattacher le franc à l'euro. A l'avenir également, la relation franc/euro devrait rester harmonieuse.