Imprimer

Un monde ouvert - Une Suisse ouverte au monde

Swiss Economic Forum, Thoune, le 7 mai 2004, 07.05.2004

  • Texte intégral en allemand: "Offene Welt – Weltoffene Schweiz"
    PDF (267 KB)

La mondialisation - l'échange, à l'échelle mondiale, de facteurs de production, de biens, de technologies et d'idées - est un processus qui remonte à la nuit des temps et qui évolue avec une portée et une intensité variables. Le progrès technologique est le véritable moteur de la mondialisation. Il permet de réduire les coûts par une spécialisation accrue et une meilleure mise à profit d'avantages comparatifs. Cependant, des conditions-cadres légales, nationales et internationales, entravent en partie le processus de la mondialisation. Malgré des effets nets somme toute positifs et largement répandus, l'acceptation de la mondialisation fait souvent défaut en raison des coûts d'adaptation affectant certains acteurs économiques.

Grâce à son secteur d'exportation performant et à ses conditions locales relativement attrayantes, en particulier sa bonne infrastructure et la flexibilité de son marché du travail, la Suisse a la capacité de profiter, à l'avenir également, de l'avancée de la mondialisation. Cependant, pour y parvenir, il faut absolument que la productivité augmente et, partant, que la compétitivité des branches axées sur le marché intérieur s'accroisse. Du fait de la concurrence internationale de plus en plus vive, l'isolement ou le maintien du statu quo ne sont pas, à plus long terme, des options valables pour la Suisse. Il en résulterait une diminution sensible de la prospérité et de la croissance et la pérennité des assurances sociales serait compromise.