Imprimer

Prix de l'immobilier et politique monétaire

Société suisse des propriétaires fonciers, Zurich, le 30 novembre 2002, 30.11.2002

  • Texte intégral en allemand: "Immobilienpreise und Geldpolitik"
    PDF (58 KB)

Dans quelques pays, la chute des cours des actions est allée de pair avec une vive hausse des prix de l'immobilier. Plusieurs observateurs craignent déjà la formation d'une bulle sur le marché immobilier, après l'éclatement de la bulle qui s'était formée sur le marché des actions.

Une banque centrale doit-elle contrer de sensibles fluctuations des prix des actifs (actions, immeubles, etc.)? Cette question fait l'objet d'une controverse. La Banque nationale suisse estime qu'elle ne devrait tenir compte de tels prix que dans la mesure où ceux-ci influent sur le renchérissement futur, soit sur l'évolution des prix à la consommation. La hausse que les prix de l'immobilier ont enregistrée ces dernières années en Suisse ne justifie actuellement l'adoption d'aucune mesure de politique monétaire.