Imprimer

Allocution d'ouverture à l'Assemblée générale des actionnaires

Assemblée générale des actionnaires de la Banque nationale suisse du 26 avril 2002, 26.04.2002

  • Texte intégral
    (38 KB)

Lors de l'Assemblée générale des actionnaires, le président sortant du Conseil de banque de la Banque nationale suisse, M. Eduard Belser, a commenté les comptes pour 2001 de l'institut d'émission et la nouvelle convention sur la distribution des bénéfices, présenté le Centre d'études de Gerzensee et exposé quelques aspects de la collaboration internationale.

L'activité de la Banque nationale suisse s'est déroulée normalement en 2001. L'exercice a permis de dégager un résultat global de 4,1 milliards de francs. Les charges ordinaires ont nettement reculé, passant de 565 millions en 2000 à 425 millions de francs l'année suivante.

Selon la nouvelle convention passée entre le Département fédéral des finances et la Banque nationale au sujet de la distribution des bénéfices, le montant distribué sera de 2,5 milliards de francs par année, contre 1,5 milliard aujourd'hui. Ladite convention est prévue pour une période de dix ans. La Confédération et les cantons recevront, au printemps 2003 déjà, la somme accrue. A l'issue de cette période de dix ans, les montants versés ne dépasseront pas la capacité bénéficiaire qu'aura alors la Banque nationale.

Le Centre d'études de Gerzensee, une fondation de la Banque nationale, a ouvert ses portes en 1986. Le Centre d'études a pour tâche essentielle de former des collaboratrices et collaborateurs de banques centrales du monde entier, en particulier des pays en développement et des économies émergentes.

En plus de ses relations multiples avec les banques centrales d'importants pays industrialisés, la Banque nationale s'emploie à entretenir des liens étroits avec les instituts d'émission des pays avec lesquels la Suisse collabore au sein du Fonds monétaire international. Actuellement, la Banque nationale fournit une assistance technique avant tout aux banques centrales de pays d'Asie centrale.