Imprimer

La politique de la BNS dans l'environnement actuel

Generalversammlung des Verbandes Berner Regionalbanken, Sumiswald, le 12 mai 2000, 12.05.2000

  • Texte intégral en allemand: "Die SNB-Politik im heutigen Umfeld"
    PDF (24 KB)

La globalisation des marchés financiers ainsi que l'introduction de la monnaie unique en Europe représentent un défi important pour la politique de la Banque nationale suisse. La libre circulation des capitaux est devenue réalité, le flux d'informations est global et les médias électroniques permettent un arbitrage permanent. En Europe, l'unification monétaire a conduit à une situation nouvelle et unique qui voit la Suisse se situer au coeur d'une zone monétaire dont elle ne fait pas partie. Plus que par le passé, les marchés sont aujourd'hui en mesure de sanctionner des politiques inappropriées ou perçues comme telles.

La Banque nationale relève ces défis par un effort accru de transparence. C'est dans ce sens que va la réforme du mode de conduite de la politique monétaire à laquelle elle a procédé en début d'année.

La recherche de transparence nous a conduits à chiffrer l'objectif de stabilité des prix et à concrétiser le cours de notre action par la fixation d'une bande de fluctuation pour le taux d'intérêt à trois mois. En outre, nous publions régulièrement nos éléments d'appréciation de la situation économique et monétaire et les conclusions que nous en tirons pour la politique monétaire. Nous donnons ainsi au public les moyens de juger le cours de notre action. Nous en attendons un gain d'efficacité dans la conduite de notre politique, une réaction plus rationnelle des marchés et donc un renforcement de notre capacité à prendre les mesures nécessaires à la préservation de la stabilité monétaire en Suisse.

Jusqu'à présent, nos expériences de conduite de la politique monétaire dans un environnement globalisé sont encourageantes. En dépit de marchés pleinement intégrés et d'une liberté totale des mouvements des capitaux, le franc évolue de manière ordonnée. Son cours tend à refléter l'évolution relative des éléments fondamentaux de l'économie suisse. C'est notamment le cas sur le front européen. Les craintes de voir la politique monétaire suisse être paralysée par les effets de la globalisation financière et de l'intégration monétaire européenne ne se sont donc pas concrétisées.