Imprimer

La politique monétaire suisse et son environnement européen

«Deutsch-Schweizerische Wirtschaftsvereinigung zu Düsseldorf» et au «Industrie-Club», Düsseldorf, le 28 février 2000, 28.02.2000

  • Texte intégral en allemand: "Die schweizerische Geldpolitik im europäischen Umfeld"
    PDF (27 KB)

Après une brève description de la situation économique sur le plan international et en Suisse, Hans Meyer, président de la Direction générale, présente la nouvelle stratégie de politique monétaire de la Banque nationale suisse. Cette stratégie repose sur trois piliers: une définition explicite de la stabilité du niveau des prix, une prévision d'inflation à moyen terme fondée sur une large palette d'indicateurs et, pour la mise en œuvre, une marge de fluctuation assignée au taux d'intérêt des dépôts à trois mois en francs suisses sur le marché monétaire.

Sur les points fondamentaux, la nouvelle stratégie correspond dans une large mesure à la manière de penser et d'agir d'autres banques centrales importantes. Ainsi, en Suisse comme ailleurs, nous sommes persuadés du lien existant entre l'approvisionnement en monnaie et l'évolution du niveau des prix, nous avons une identité de vue sur l'importance à accorder à la stabilité des prix et nous nous efforçons, dans la prise de décisions, de tenir compte de tous les principaux indicateurs.

En outre, Hans Meyer se prononce également sur le lien entre la politique monétaire et l'évolution économique, ainsi que sur l'insertion de la Suisse dans l'environnement européen. Le renchérissement reste une menace latente qui est toujours à prendre au sérieux. Pour le moment, il n'y a aucune raison d'en douter. Entre la Suisse et la zone euro, les perspectives de voir se développer une convergence dans la politique axée durablement sur la stabilité et, partant, des relations de change tendanciellement stables sont bonnes.