Imprimer

Théorie et pratique des marchés financiers - une liaison fructueuse

Remise du Prix «Banque et Finance» de la Banque Cantonale de Genève, Genève, le 24 novembre 1999, 24.11.1999

  • Texte intégral
    (23 KB)

Les apports de la science économique ont influencé et modifié la pratique dans le domaine de la finance et des marchés financiers beaucoup plus fortement et durablement que dans bien d'autres. Ce constat est également valable pour la Suisse qui, aujourd'hui, dispose de systèmes de négoce et de règlement très perfectionnés et offre une panoplie d'instruments financiers modernes.

Du fait de la mondialisation des marchés et des portefeuilles, les risques dus aux interdépendances ont augmenté. Ils sont liés à la technologie, mais aussi au comportement des intervenants. L'expérience a en effet montré que, dans certaines situations, la plupart des opérateurs réagissent de la même manière, d'où de lourdes répercussions sur la liquidité des marchés. Pour les économistes des universités, les comportements grégaires et les réactions aux chocs constituent des thèmes de recherche extrêmement intéressants. En Suisse, l'introduction des pensions de titres et des liquidités intrajournalières a permis de franchir deux pas décisifs vers une plus grande stabilité du système. Au niveau mondial, les efforts se concentrent sur l'élimination du risque de règlement dans les opérations de change. L'analyse économique a un rôle important à jouer dans le développement d'un système financier sûr et efficace.