Imprimer

Un point de vue suisse

Swiss-American Chamber of Commerce (New York Chapter), New York, le 1er octobre 1999, 01.10.1999

  • Texte intégral en anglais: "A View from Switzerland"
    PDF (30 KB)

Le président de la Direction générale de la Banque nationale, Hans Meyer, brosse un tableau succinct de la situation économique et de la politique monétaire suisses. Il commente ensuite la réforme des dispositions constitutionnelles et légales sur la monnaie en Suisse, puis se penche sur le rôle de la place financière helvétique.

Au tournant du siècle, la Suisse se trouve dans une bonne situation sur les plans économique et social. Après des années d'adaptations souvent douloureuses dans un environnement en mutation, les conditions paraissent favorables à une évolution équilibrée. La qualité et l'ampleur des adaptations entreprises montrent la souplesse dont la société et l'économie suisses savent faire preuve. Comme les prochaines années seront elles aussi caractérisées par des mutations permanentes, il est important de rester vigilant. Sur un arrière-plan de stabilité économique et sociale, la capacité d'innovation et la souplesse doivent être préservées. Il s'agit là d'un défi particulier à relever dans une société avancée.

Si nous maintenons notre propre maison en ordre, nous apportons la meilleure des contributions possibles au titre de la solidarité internationale. Dans le cadre plus étroit de l'Europe, les accords bilatéraux entre la Suisse et l'Union européenne constitueront ces prochaines années une bonne base de collaboration. En Europe mais aussi au-delà, la Suisse dispose traditionnellement d'un vaste réseau de relations que nous devons continuer à entretenir. A cette fin, un large consensus est nécessaire au sein de la société, ces relations étant de nature politique.

L'évolution de la place financière suisse dépendra de notre aptitude à maintenir l'intégrité, la stabilité et la qualité de cette place. Cela exige des efforts aux niveaux aussi bien individuel que macroéconomique. Un engagement durable sur ces deux plans permettra de tirer parti des opportunités existantes.